24 février 1955 dans la famille d'un exilé syrienet un étudiant diplômé américain est né un garçon. Malheureusement, sa naissance n'était pas entièrement légale, et il a dû être donné à une paire d'emplois - Paul et Clara. L'une des conditions d'adoption était l'enseignement supérieur, que les parents nourriciers devaient donner au bébé.

Le début du hobby pour l'électronique

Mais le destin aurait voulu en disposer différemment. Non, Stephen Paul Jobs a été diplômé de l'école, mais il n'a pas continué ses études - le passe-temps de l'électronique s'est avéré plus fort. Déjà à treize ans, Steve Jobs en tandem avec son homonyme Steve Wozniak a commencé à gagner le premier prix sur les ventes de dispositifs électroniques simples. Le revenu, cependant, n'était pas génial, mais l'essentiel est que c'est le début. Et ils ont commencé.

En 1976, dans le garage parent, Steve Jobsconstruit le bureau de la société "Apple", et le travail a commencé à bouillir. Le premier modèle de l'ordinateur (Apple I) vendu à seulement 200 exemplaires, mais la deuxième version (Apple II) a apporté aux garçons la vraie gloire et, bien sûr, l'argent. Puis le monde et a appris qui est Steve Jobs.

"Apple" gagne en popularité

Au début des années 80, Apple a parlé avecplus de puissance. En 1984, un nouvel ordinateur Macintosh a été publié. C'était la progéniture conjointe de Steve Jobs et Xerox. Grâce à cet ordinateur, le monde s'est familiarisé avec une souris d'ordinateur. Je ne peux pas croire que jusqu'à ce moment-là, les utilisateurs se soient débarrassés de cet «animal mécanique».

Steve se souvenait très bien de son trentième anniversaire -il a quitté la compagnie "Apple". Plus précisément, il a été renvoyé de sa propre entreprise, mais 12 ans plus tard, il a été embauché à nouveau. Et encore, Apple a frappé tout le monde avec leurs développements: l'iPhone, le lecteur portable iPod, et en 2010, et la tablette iPad - tout ce qui est inclus dans le package utilisateur "avancé" a été faite par Apple sous la direction de Steve Jobs ou , comme on le dit parfois, "sous sa direction sensible".

Avant ses 57 ans, le milliardaire Jobs n'a pas vécu pour tout voirplusieurs mois - il est décédé le 5 octobre 2011. Mais son cas reste. La firme "Apple" continue de fonctionner même après la mort de Steve Jobs, et chaque année le monde de l'informatique continue de surprendre avec de nouveaux développements.

Commentaires 0